L’Union européenne appui l’acquisition par le Cameroun d’un nouveau système intégré de gestion des personnels de l’Etat et de la solde.

24 mars 2014 0

L’Ambassadeur-Chef de Délégation de l’Union européenne, le ministre des Finances et le ministre de la Fonction publique ont procédé, ce 12 mars 2014, au lancement officiel du Projet de mise en oeuvre du nouveau système intégré de Gestion des Personnels de l’Etat et de la Solde. Le projet entre dans le cadre du Programme d’Appui à la Réforme des Finances Publiques (PARFIP1), un des programmes de la coopération UE-Cameroun dont l’enveloppe est de l’ordre 7,67 milliards de FCFA (11.7 millions d’euros).


L’Etat du Cameroun, jusqu’à ce jour, a géré son personnel avec deux progiciels différents. Le premier, dénommé ‘Application nationale pour le traitement informatique et logistique du personnel de l’Etat’ – «ANTILOPE», a été mis en oeuvre en 1986 et est chargé du traitement de la solde. Le second, ‘Système informatique de gestion intégrée des personnels de l’Etat et de la solde’ – « SIGIPES », existe quant à lui depuis 1996 et se charge de la gestion des carrières des personnels.
Ces deux systèmes, avec le temps, ont montré un certain nombre de limites et désormais, le Cameroun ayant fait le choix d’une gestion axée sur les résultats,
1 Le PARFIP a pour objectif global de contribuer à la mise en oeuvre du Plan de Modernisation des Finances Publiques en vue d’améliorer l’efficience des services rendus par l’Etat. Plus spécifiquement, il est question de :
 D’une part, pour le volet finances publiques, (i) d’améliorer la chaîne de planification, programmation, budgétisation, suivi et comptabilisation et promouvoir la gestion axée sur les résultats, (ii) d’élargir l’assiette fiscale et assurer la collecte des ressources publiques de manière efficiente et enfin de (iii) renforcer le contrôle externe des finances publiques (y compris par le contrôle citoyen) et la reddition des comptes.
 D’autre part, pour le volet statistique, il s’agira d’améliorer le dispositif de production et de diffusion de l’information statistique permettant le suivi/évaluation des politiques de développement du pays.
Le PARFIP agit en complémentarité des interventions des autres bailleurs impliqués dans la réforme des finances publiques et la mise en oeuvre du Plan de Modernisation des Finances Publiques. La mise en oeuvre du programme est prévue jusqu’en fin 2015.

Avec la mise en place depuis 2013 de son nouveau régime financier (adoption du budget-programme), se doit de mettre en place une gestion moderne et efficace, dans le cadre de la réforme des finances publiques. Parmi les étapes cruciales de cette réforme, l’informatisation demeure un moyen essentiel. Elle aide le Cameroun à atteindre les standards modernes de gestion, pour en faire un pays émergent en 2035.
Le Projet de mise en oeuvre du nouveau Système intégré de gestion des personnels de l’Etat et de la solde aboutira à la mise en place d’un Progiciel unique qui, contrairement aux anciennes méthodes, va combiner gestion des carrières et gestion de la solde. Il s’agit d’une étape majeure du processus de mise en oeuvre du schéma directeur informatique adopté par le gouvernement en 2012, et dont l’ambition est de construire un véritable système intégré de gestion des finances publiques.
L’Union européenne, qui soutient la mise en place de cette réforme, pense que la gestion des ressources humaines de l’Etat se doit d’être exemplaire et devrait répondre aux exigences d’une gestion moderne. Elle souhaite poursuivre son appui dans le domaine des finances publiques au Cameroun, notamment à travers le 11eme FED dont la programmation est en cours, pour la période allant jusqu’en 2020. Dans ce contexte, il va sans dire que la réussite de ce projet est très attendue et marquera un nouveau départ dans le processus de modernisation de la gestion budgétaire et financière de l’Etat.

Par David Atemkeng
Pour plus d’informations :
Délégation de l’Union européenne en République du Cameroun Immeuble « Le Belvédère » – Rond-Point Nlongkak 1068 Rue Onambélé Nkou – BP 847 – Yaoundé
Tél : (00 237) 22 20 13 87 Fax: (00 237) 22 21 40 27
Email: delegation-cameroun@eeas.europa.eu

Leave A Response »